Dans le ciel de l’aviation, Toulouse occupe une place de choix.
Et tout comme Airbus, Jimbo Ecussons y a son siège social…
C’est pourquoi nous avons un faible pour les avions !

Un ingénieur toulousain, Clément Ader, s’envole dès 1890 à bord d’un engin
de sa fabrication et même si l’Eole ne parcourt qu’une cinquantaine de mètres
dans les airs, la tentative marque le début de l’épopée des avions.

Le même Clément Ader aurait d’ailleurs inventé le mot avion,
l’acronyme signifiant Appareil Volant Imitant Oiseau Naturel…

Les noms de Mermoz et de Saint-Exupéry sont indissociables de la formidable
aventure de l’Aéropostale impulsée après la Grande Guerre à Toulouse
par Pierre-Georges Latécoère. Celui-ci a alors une idée de génie :
pourquoi un avion de guerre ne deviendrait-il pas un avion de transport ?

Puis les célébrités se disputent le ciel toulousain : La Caravelle en 1955,
Le Concorde en 1969 décollent de l’aéroport de Blagnac.
Enfin Airbus installe son siège mondial à Toulouse en 1970.
C’est dire combien l’envol économique de Toulouse et sa région
est lié au développement de l’industrie aéronautique…

Cette histoire a été poétisée par Claude Nougaro,
voici un extrait de "Toulouse" :

« Aujourd’hui tes buildings grimpent haut
A Blagnac tes avions ronflent gros
Si l’un me ramène sur cette ville
Pourrais-je encore y revoir ma pincée de tuiles
ô mon païs, ô Toulouse, ô Toulouse »